dimanche 19 janvier 2014

Le mieux-être se trouve aussi dans l'habillement!

Cette semaine, ma grippe d'homme et moi commencions notre premier cours de Hatha yoga, une forme particulière de yoga centrée sur une recherche du mieux-être individuel et sur le rapport à l'autre. Même si j'en ressens encore les effets (lire : j'ai encore mal à toutes les parties de mon corps trois jours plus tard!), en raison de ma « colocataire », qui me faisait tout ressentir de façon plus intense, je dois quand même avouer que le bienêtre que j'ai ressenti, par la suite, en valait largement la chandelle.  


Par contre, ce mieux-être aurait peut-être été davantage exacerbé si l'habillement que j'avais choisi pour la leçon s'était avéré plus adéquat. Bien sûr, en raison de la maladie, j'oscillais entre deux réactions physiologiques, soit « Est-ce vraiment la sueur qui m'aveugle ou suis-je seulement incapable de boire de l'eau correctement? » et « Suis-je en train de trembler parce que la température de la pièce/de mon corps copie celle de l'extérieur ou parce que je n'ai aucune force dans les bras? »

Ayant finalement réussi à passer au travers, je décida de prendre des notes, mentalement, pour mon look de la prochaine séance. Parce que je suis gentille, je veux bien les partager avec vous : 

  • Porter une camisole, quand on fait la posture du « chien vers le bas », donne un accès assez V.I.P. à notre décolleté. Même si l’instructeur de sexe masculin ne s'en plaindra pas, j'avais comme un léger malaise. 

  • Porter uniquement un chandail à manches longues, même lorsqu'on n'a pas la grippe, c'est s'exposer, si la pièce d'entrainement est exigüe, à souffrir dès les premières minutes de la chaleur accablante qui y règne. Et même si l'instructeur promet qu'il apportera un ventilateur au prochain cours, la meilleure option reste probablement d'opter pour la veste dont on peut facilement se départir ou pour le chandail léger à manches longues par-dessus un t-shirt.

  • Enfin, devoir transvider tout le contenu de son fourretout, en vitesse et à la dernière minute, parce qu'on revient de l'école ou du travail et qu'on n'a pas d'autres sacs qui peuvent faire office de sac de sport, ce n'est pas nécessairement agréable. Il est préférable de se prémunir d'un sac exclusivement réservé à notre activité, déjà prêt lorsqu'on se prépare à partir, pour éviter bien des tracas. Pour ma part, j'aurais également aimé avoir un sac me permettant de transporter mon tapis de yoga sur mon épaule, parce qu'à sa grosseur, il ne rentrait dans aucun des sacs que je possède.  

En gardant tout cela bien en tête, et parce que je suis la professionnelle des « wishlists », voici tous les coups de coeur que je courrai me procurer pour la prochaine séance si je n'étais pas une étudiante si fauchée : 

T-shirt imprimé Hyba (24.00 $, mais le deuxième article est à 50 %)
Reitmans 
T-shirt asymétrique bi-matières Karma (64.00 $) — Simons

Veste Myriam (149.99 $) — KSL

Leggins en tissu fonctionnel (29.95 $) — H&M

Sac de sport Hyba (36.00 $) — Reitmans
Matelas de yoga Lolë (34.99 $) — La Cordée
Êtes-vous des adeptes du yoga? Si oui, que portez-vous lorsque vous en faites l'exercice?


2 commentaires:

  1. Pour ma part lorsque je fais mon yoga (ohh mais quel découverte pour moi en ce début 2014, le vrai coup de foudre) Je porte des leggings, une camisole ample et un top de sport. Tout tien en place, rien n'est trop à vu et le tout est ma foie très confortable ! :)

    Élodie Maltais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh, je ne savais pas que tu faisais tu yoga! :) Avoir su, j'aurais dû te demander d'être ma coéquipière hihi! xx

      Supprimer