En juillet, on lit aussi... Risque Zéro, d'Olga Lossky

Puisque l'été est souvent synonyme de vacances pour la majorité d'entre vous, je me permets, en cette fin de juillet, de vous bombarder d'articles de suggestion de lecture. En espérant que l'un de ces derniers puisse vous permettre de passer un bon moment de relaxation!

Dernièrement, j'ai donc eu la chance (et le temps!) de lire, notamment, le livre Risque Zéro, d'Olga Lossky...


Pour la petite histoire : On est en l'an 2040. Agnès Carmini est anesthésiste au bloc d'un hôpital public plutôt désuet pour son époque. Dévouée dans son travail, sa vie est plutôt tranquille et sans histoire. Mais ça, c'était jusqu'à ce qu'elle soit en état d'arrestation pour complicité d'homicide involontaire, suite à un manque à une obligation de prudence imposée par la loi sur une patiente...  Sûrement une erreur, par rapport à cette opération réalisée lors de sa dernière garde avec Akim, son collègue chirurgien assez imprévisible!

Victorien Carmini, le mari d'Agnès, est, de son côté, informaticien / concepteur pour la société Providence. Provi-quoi? Tous les adhérents à la nouvelle invention de l'entreprise, qui touche la médecine numérique, peuvent se garantir d'une sécurité maximale sur leur personne (on vise même  le Risque Zéro!). Repas, temps de sommeil, et autres données sont ainsi constamment calculées pour une existence des plus paisibles, sans risques ou presque.

Une utopie? Non, il s'agit d'un mode de vie très sérieux, et Agnès s'en rend rapidement compte lors de sa garde à vue en cellule : cette femme décédée, dans son bloc, était une adhérente Providence, et tout l'opinion public s'en affole maintenant. 

On s'interroge aussi : pourquoi Agnès, qui côtoie pourtant tous les jours un pilier de Providence, s'entête à pratiquer la médecine traditionnelle? Dans de telles circonstances, les convictions de la femme sont durement confrontées, et cette dernière devra poser un choix qui aura de lourdes conséquences sur son avenir. Devra-t-elle disparaître (en Afrique, avec ledit Akim!), ou rester et affronter cette tempête médiatique?  

Mon verdict? Normalement, je ne suis pas une « fan » des livres de science-fiction, mais je dois dire que j'ai vraiment adoré le roman de Olga Lossky. J'ai trouvé, notamment, que ce dernier était assez réaliste dans ses avancées technologiques, et que ses personnages étaient très attachants. 

Autrement, l'histoire m'a tenue en haleine (et c'est assez difficile, en cette chaleur accablante, enceinte!), et que dire de sa finale...  

Un livre pour ceux qui raffolent des grands questionnements humanistes, mais aussi pour les autres, qui passeront assurément un bon moment! 

Le livre Risque Zéro est offert chez Renaud-Bray et chez Archambault (41,95 $). Autrement, vous pouvez en faire l'achat sur le site Amazon.fr

À noter que pour ma part, j'ai reçu ce livre gratuitement de la part des Éditions Denoël.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés